Berno Khelan

Description:

Pêcheur
80 ans
père : pêcheur | mère : docker

Grand, mince, sec, longs cheveux blancs, peau brunie
Orgueilleux, fier de lui et de sa famille, un peu menteur dans l’âme

Événements marquants :

  • mort d’un fils aimé sous ses yeux
  • raconte avoir vu Bakarne, qui lui aurait parlé
  • A pris un Ilraun mort dans ses filets
  • Départ d’une de ses filles chez les Hirune
  • Bagarre de taverne en compagnie de Larken Garthesia, contre un groupe de forgerons. Devenus bons amis depuis, et partenaire privilégié de commerce.

Contacts :

Bio:

Du haut de ses 80 ans, et de son mètre quatre-vingt, Berno vous regarde du coin de l’oeil, jamais vraiment en face, de manière à surveiller les environs en permanence.
Il raconte à qui veut l’entendre que le jour de sa naissance, à peine sorti du ventre de sa mère, cette dernière retourna sur les quais pour décharger la cargaison fraichement arrivée. Le travail passe avant tout, et on fait pas attendre les pêcheurs qui reviennent…
Il est toujours difficile de faire la part des choses entre ce que raconte Berno et la vérité. On sait cependant que sa fille est bien partie rejoindre les Hirune, et que ce la l’a devasté. Il ne parle pas de son fils ainé, Stern, qui a disparu. Quand il a assez bu, il raconte, la larme à l’oeil, une histoire d’accident en mer. Personne, cependant, n’osera lui dire que ce matin-là, on l’a vu se disputer avec son fils avant de partir.
Car on ne contredit que très rarement Berno. Deja, car le contredire sur des histoires de taille de poisson ne fait que le lancer dans des histoires encore plus folles, comme cette fois où il aurait peché un Ilraun. Il exhibe d’ailleurs un collier qu’il dit être constitué de ses dents. L’autre raison c’est Berno, malgré son âge avancé, est un bagarreur, du genre teigneux. Grand et sec, ce qu’il a perdu en agilité avec l’âge, il l’a gagné en roublardise.
Coquet, il passe un certain temps à entretenir ses longs cheveux blancs, qu’il noue lorsqu’il part pêcher. Sa plus grande hantise : la calvitie. Berno a ses petits secrets… Entrailles de merlan pour la peau douce, des yeux de dauphin pour garder des cheveux lisses et forts… Berno est fier de son apparence physique, et n’hésite pas à en jouer, lorsqu’il se sait loin de sa femme. Bien qu’imprégné d’une forte odeur de poisson, Berno fait forte impression sur la gente féminine. Il faut dire que le voir déambuler, bronzé et musclé, avec un petit gilet en cuir de mammifère marin, lui confère un charme certain.

Loin des affaires politique de la ville, Berno ne se soucie pas de qui gouverne Olaria. Ce qui compte, c’est de partir en mer tous les jours, et de ramener de quoi tenir jusqu’au lendemain.

Berno Khelan

Les Tables d'Olaria : Campagne Olarile Inforno Salva