Les Terres d'Olaria

Généralités sur les Terres d’Olaria

Géographie et particularités

Il faut savoir qu’Olaria dispose d’un climat peu diversifié selon l’endroit où l’on se trouve. Les Olarils sont soumis aux colères de la Terre, notamment de violents séismes, provenant d’une chaine volcanique qui se trouve au beau milieu de la Gérax.

Il n’est pas rare que l’un des volcans s’éveille, subitement. Dans ce cas, une épaisse fumée noire s’élève des Monts de la Gérax, visible des habitants d’Arestim. S’en suivent des prières à Bakarne, Dieu Primordial, afin qu’il ne déverse pas ses foudres sur le village.

Aucune coulée de lave n’est encore jamais arrivée jusqu’aux palissades d’Arestim, bloquées par les nombreux pics rocheux, les vallées et les plateaux divers qui constituent l’imperméable Gérax. Seule la fumée noire et à l’odeur forte arrive à monter aux narines et aux yeux des Olarils.

Habitat des Olarils

Voici à quoi ressemble le village d’Arestim Dominae :

Arestim

Monnaie d’Echange

Il faut savoir qu’il n’existe aucune monnaie à Arestim Dominae. N’ayant pas l’utilité d’une telle pratique, les Olarils échangent et se servent principalement du troc pour se procurer les denrées ou les objets qu’ils ne produisent pas. Les pierres précieuses ont certes un peu plus de valeur que les rondins de bois, mais en général, les Olarils arrivent toujours à trouver un objet qui “vaut” la chose qu’il souhaite acquérir.
Les commerçants sont passés maîtres dans l’art de ce qui a de la valeur, certains sont un peu difficiles, mais en l’absence de monnaie, ils ne peuvent pas réellement courir après les pièces et la richesse.
Aussi n’y a-t-il pas de riches, de pauvres à Arestim. Bien sûr, on peut supposer qu’un orfèvre sera plus libre de s’offrir ce qu’il souhaite, mais comme chacun échange ce qu’il possède, tous sont potentiellement “riches”.
Les Astars échangent leurs récoltes contre des couteaux, les bijoutiers troquent leur collier contre des pommes etc…

Les Terres d'Olaria

Les Tables d'Olaria : Campagne Olarile Inforno Inforno